Votre panier
0,00 €
consultez notre foire aux questions
Nous avons peut-être déjà la réponse à votre question
Voir la F.A.Q
 
Chaque semaine, recevez gratuitement
les conseils de nos experts jardin.
Devenez Parrain et gagnez des remises
En savoir +
Livraison gratuite à partir de 89 € d'achat
En savoir +

L'agenda du jardinier jusqu'au 19 juillet

 

Du 13 au 15 juillet, le jardinier plante ou repique en pleine terre : bette, betterave-rouge ou de différentes couleurs, chicorée, choux de tous types, courgette, concombre et cornichon, laitue...Les salades sont repiqués dans les espaces libres ou libérés.

Attention, les fortes chaleurs stressent les salades qui montent. Ces légumes-feuilles sensibles sont « tenues » à l'eau (garder un sol humide et frais) ou plantées à l'ombre des légumes hauts (haricot rame, choux-feuilles, maïs...) ou aux pieds des haies ornementales ou de petits fruits.

Dès le 16 juillet, les semis sont actifs avec : bette, betterave rouge, chicorée, haricot vert, laitue, mâche à grosse graine, radis d'hiver, roquette. 

Le jardinier peut semer des engrais verts dans les espaces libres ou libérés.

 


  


Zoom sur le mildiou de la tomate :

Cette maladie est en réalité une maladie causée par différents champignons. À partir d'une ou des premières plantes atteintes, la dissémination est rayonnante et peut être foudroyante en quelques jours.
Le mildiou est actif à cause :

  • D'une hygrométrie de l'air très importante.
  • Des feuilles mouillées qui ne se ressuient pas (pluie, arrosage...).
  • De la rosée à partir de septembre.
  • Des températures contrastées entre le jour et la nuit.
  • Une température ne dépassant pas 25°C.

En conditions sèches et chaudes, l’évolution du mildiou est ralentie. Le champignon est détruit par une sècheresse persistante et des températures dépassant les 30 °C … comme fin juin !

Pour limiter ou faire face aux infestations à partir de juillet :

 


Rédigé le  12 juillet 2019 8:18  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site