Votre panier
0,00 €
consultez notre foire aux questions
Nous avons peut-être déjà la réponse à votre question
Voir la F.A.Q
 
Chaque semaine, recevez gratuitement
les conseils de nos experts jardin.
Produits fabriqués en France
En savoir +
Livraison gratuite à partir de 59 € d'achat
En savoir +

L'agenda du jardinier du samedi 24 juin au vendredi 30 juin

PARTAGER CET ARTICLE :
L'agenda du jardinier du samedi 24 juin au vendredi 30 juin

Ça plante et ça travaille le sol sauf le 27 où le jardinier ne fait rien !

En pleine terre, le jardinier repique le céleri-branche, tous les types de choux (brocoli, fleur, frisé, pommé, Romanesco, …), les courgettes, les poireaux, les différentes variétés de salades (chicorée, laitue).

Attention, sauf si les plants sont en motte, le jardinier attendra la baisse des températures pour les repiquer !


C'est le moment pour épandre du paillage en utilisant les déchets verts du moment comme le broyat ou le déchiquetat de déchet de taille, les plantes indésirables non montée en graines, les coupes rases de mélisses citronnelles (favorisant une repousse), les plantes défleuries, …


Tant qu'il fait très chaud, le Mildiou de la tomate se tient tranquille, mais...
Si le jardinier voit apparaître:
- Sur les feuilles, petites taches jaunes puis brunes qui sèchent (premières contaminations).
- Sur les tiges, grandes taches brunes irrégulières.
- Sur les fruits précoces, marbrures brunes et bosselées.


Le Mildiou de la tomate est en réalité une maladie causée par différents champignons.
À partir du ou des premières plantes atteintes, la dissémination est rayonnante et peuvent être foudroyante en quelques jours. Le mildiou est actif avec
- Une hygrométrie de l'air très importante.
- Des feuilles mouillées qui ne se ressuient pas (pluie, arrosage, ...).
- De la rosée à partir de septembre
- Des températures contrastées entre le jour et la nuit.
- Une température ne dépassant pas 25°C.

En résumé: en conditions sèches et chaudes, l’évolution du mildiou est ralentie.

Pour aider votre jardin à lutter contre le mildiou, découvrez nos purins de prêle et notre biostimulant Epona à pulvériser sur vos tomates.


Rédigé le  23 juin 2017 11:30  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site