En cette fin décembre 2020, la neige fait son apparition pour le plus grand plaisir des enfants. Mais, la neige est aussi plein d’avantages pour le jardinier… on vous explique pourquoi !

La neige au jardin, que des avantages !

Une couche épaisse de neige poudreuse est une excellente protection contre le froid. Les organismes du sol et les racines supportent ainsi mieux les chutes de températures ou les fortes gelées.

L’adage populaire « Bonne chute de neige, pour la terre vaut fumier » a du sens car la neige apporte des faibles doses d’azote atmosphérique, capté par les flocons lors de leur formation dans les nuages.

La fonte de la neige humidifie « tranquillement » le sol en profondeur. Ainsi, il est important d’entasser de la neige dans la serre ou sous le tunnel ou la tonnelle car le sol ne bénéficie pas des pluies d’automne.

Quand il neige, le jardinier ne doit pas marcher sur la pelouse enneigée ou dans les autres espaces du jardin. Tasser la neige la rend moins isolante.

Il peut secouer les rameaux fragiles des plantes qui pourraient rompre sous le poids.

Ne pas utiliser de sel pour déneiger les allées, lui préférer le sable

En direct de la boutique :

Entre le fromage et la bûche… une idée d’aménagement : un refuge à lézards !

Dans un emplacement ensoleillé, creuser un trou d’au moins 60 cm de profondeur et 1 m de long sur 60 cm de large (au minimum),

Placer un abri au fond du trou : des tuiles, des pierres creuses, des parpaings, des tuyaux de poêle, des branches…

Relier l’abri à l’extérieur du trou par un passage en tube ou en tuiles.

Disposer des pierres plates, des tuiles ou des ardoises au-dessus et autour de l’emplacement.

Planter des plantes aromatiques sur un côté pour camoufler l’espace et assurer la tranquillité des futurs résidents..

Créer un refuge à lézards permet d’apporter de la biodiversité au jardin !

Le podcast jardin de la semaine

Le faux dicton de la semaine :
« Épandre de la neige sur le sol, c’est de l’azote qu’on gère (congère) ! »