Depuis plusieurs semaines, le manque d’eau est criant dans certaines régions. Le jardinier doit veiller a bien couvrir le sol avec tout déchet organique possible du jardin : tonte de gazon, broyat de taille d’arbustes de haies taillées entre 1 et 2m (vérifier l’absence de nid), mousses (scarification), ratissage de fleurs fanées (glycine…) ou des chatons (bouleau…), feuilles mortes broyées (lauriers…).

Est rajouté foin ou paille (au pied des plantes déjà bien racinées), s’il est possible d’en récupérer !

L’apport de terreau ou de lombricompost augmente le taux d’humus du sol donc la capacité au sol à optimiser les apports d’eau.

Application côté semis des légumes à petites graines, le jardinier peut faire des sillons profonds (5 à 8 cm). Les graines sont semées au fond des sillons puis une fine couche de terreau les couvre. Une très fine couche de gazon en paillage peut être rajoutée mais une seule fois.

Le soleil est ardent en journée, arroser le soir après 18h00 ou le matin avant 9h00 est préférable !

Jusqu’au lundi 27 avril, la lune est ascendante donc le jardinier sème :

Si la terre s’est réchauffée (température du sol supérieure à 15°C), vous pouvez semer des haricots verts nains ou à rame

En direct de la boutique :

A partir du mardi 28 avril et jusqu’au 10 mai, la lune est descendante. C’est le bon moment pour les plantations !

Elles sont faites en mini-mottes et/ou racines nues en fonction des légumes.

  • En pleine terre : betteraves rouges ou d’autres couleurs, blettes, céleris-branches, céleris-raves, chicorées, choux pommés, choux-fleurs, choux-raves, laitues,  poireaux, pois, radis et… les pommes de terre !
  • Sous abri : aubergines, basilic, courgettes, concombres, cornichons, poivrons, tomates…

Attention les Saints de glace sont du 11 au 13 mai ! Dans de nombreuses régions, les jardiniers ou les jardinières plantent après cette période les légumes sensibles au froid.

Le faux dicton : le jardinier adepte des basilics ne se fait pas prier !

.