Quand on n’a qu’un petit jardin (ou peu de temps à y consacrer) mais tout de même envie d’y cultiver quelques légumes, il y a des solutions. Grâce à quelques astuces et une sélection de légumes, vous découvrirez que même un petit potager peut être productif et vous pourrez récolter presque toute l’année !

Avant tout, selon ses goûts !

Avoir un potager, c’est la liberté de cultiver ce que l’on aime. Alors autant choisir des variétés hors du commun et que l’on ne trouve pas dans le commerce, comme des variétés anciennes.

Il faut tout de même mettre un petit bémol sur le choix des « variétés extraordinaire ». Semer quelques graines de petit-pois par-ci, planter un pied de courge coureuse par-là, vouloir découvrir le chou palmier, le pak choï ou la poire-melon c’est enthousiasmant, on obtient rarement plus d’un plat d’un même légume dans la saison et mobilise un maximum de place.

Nous vous conseillons d’aller au plus simple. Choisissez des légumes « inratables » (ou presque !), qui produisent en grande quantité, faciles à cultiver, adaptés à votre climat et, cela va de soi, que vous aimez !

En voici quelques exemples : betterave, carotte, courgette, échalote, haricot vert, navet, panais, oignon, poireau radis d’hiver et l’incontournable tomate.

On n’y pense pas souvent, ajoutez-y des salades (pommée ou à couper), qui sont naturellement généreuses. Et pour le prix d’une salade en grande surface, on peut se procurer un sachet de graines pour plusieurs années. Elles sont idéales pour remplir un espace libéré par une culture récoltée.

En direct de la boutique :

Les pommes de terre produisent en grande quantité, cependant elles occupent beaucoup d’espace pendant 4 à 5 mois. Il est possible, toutefois, d’opter pour une culture en primeur (en les plantant tôt au printemps), ce qui laisse la place en juin à un semis d’haricot vert ou une culture de courgettes.

Sous les climats très bien ensoleillés, vous pouvez compléter cette liste avec les poivrons et les aubergines.

Et n’oubliez pas les aromatiques : la ciboulette, le persil et le thym sont des incontournables et les avoir sous la main est synonyme de fraîcheur.

A lire : « Mon jardin du moindre effort, éloge de la paresse productive »

Ne laissez pas d’espaces libres dans un petit potager !

Afin d’occuper au maximum l’espace de votre potager, une astuce consiste à cultiver sur un même rang deux cultures : une culture haute et une culture basse (persil ou basilic au pied des tomates), ou une culture de cycle court avec une culture de cycle lent (des plants de laitues entre les plants de choux, des radis parmi les carottes).

Pensez, également, qu’après une culture courte peut suivre une autre culture. On l’a vu précédemment avec la culture des pommes de terre primeur, mais c’est le cas aussi après d’autres cultures hâtives comme les laitues de printemps ou des carottes primeurs. De même, les semis de mâche ou d’épinards prennent la relève sur les planches qui se libèrent en automne…

.