De fin juin à début juillet commence la deuxième phase au potager avec les légumes de fin d’été, d’automne ou d’hiver. Celles et ceux qui n’ont encore rien fait au jardin ont donc une deuxième chance au jardinage !

Quelques conseils avant les pluies et les orages qui peuvent être forts : attacher les tomates, renforcer les tuteurs si besoin, arracher les feuilles situées à la base des tomates si elles trainent au sol.

Après un orage de grêle, pulvériser de la prêle (diluée à 10 % voir 20 %) pour améliorer la cicatrisation et réduire le risque de maladies.

La lune est descendante jusqu’au 4 juillet, idéal pour planter

Tous les 10 à 20 cm et 30 cm sur le rang : poireaux d’hiver,
Tous les 30 cm : basilic, betteraves rouges ou d’autres couleurs, laitues, blettes, chicorées, choux,
Tous les 50 cm : choux pommés,
Tous les 70 cm : choux fleur ou de Bruxelles,
Tous les mètres : cornichons et concombres.

En direct de la boutique :

D’autres travaux à faire au jardin ces prochains jours :

  • Travailler le sol : décompactage à la fourche bêche grelinette de l’entre-rang ou des futurs espaces de plantation. Une simple fourche-bêche peut aussi faire l’affaire en enfonçant les 4 dents dans le sol et faire un mouvement de haut en bas ; l’opération se répète tous les 10 cm en reculant,
  • Apporter des amendements ou des engrais : compost mûr à demi-mûr, engrais organiques entre les rangs des légumes,
  • Pailler les espaces nus ou compléter des paillis avec des déchets verts du moments : dernières tontes de pelouse, broyat de taille, plantes indésirables, foin, paille… ou un paillage adapté au potager,
  • Pulvériser les plantes : préparations stimulantes à base d’ortie, de consoude ou de prêle, des préparations insectifuges à base de plantes aromatiques ou encore des préparations qui aident à lutter contre les maladies comme le Fongimix.

Comment bien arroser avec la chaleur de ces derniers jours ?

Avant tout, un bon paillage est indispensable pour garder l’humidité, on ne le répètera jamais assez !
Arroser le soir quand le soleil est couché ou tôt le matin pour limiter l’évaporation…
Installez un tuyau micro-poreux dans vos cultures pour arroser sans gaspiller.
Plus esthétiques et authentiques, les Ollas sont adaptées à un arrosage délicat et économique.

Une astuce technique au verger : faire tomber les momies !

Une fois les cerises cueillies, il est important de faire tomber les derniers fruits pour éviter qu’ils se momifient sur l’arbre.

Les fruits en phase de pourriture abritent plusieurs maladies comme la monilia. Ces momies parfois collées sur les branches peuvent passer l’hiver puis contaminer les fleurs au printemps suivant.

Cette technique est d’ailleurs valable pour toutes les espèces fruitières (pommiers, poiriers, pêchers,…).

Le coup de gueule de la semaine :

Faites tourner vos robots tondeuses en votre présence !
Les dégâts d’une tonte nocturne sur les hérissons et autres auxiliaires indispensables au jardinier sont insupportables…

Le faux dicton de la semaine :
« Quand un jardinier fait du foin, c’est qu’il est parfois
aussi sur la paille ! »

.