Avant les vacances d’été (et pour ceux qui ont la chance d’en prendre), on prépare au potager les légumes de fin d’été, d’automne ou d’hiver…

On continue d’appliquer les conseils de la semaine dernière.

Ainsi, jusqu’au 17 juillet la lune ascendante invite le jardinier à semer : betteraves rouges ou d’autres couleurs, blettes, choux, choux -navet ou rutabaga,

Afin de remplacer des plants qui ont tendance à se fatiguer au cours de l’été, re-semer soit en godet soit en place des courgettes et des concombres

Pour répartir les récoltes, les haricots nains sont à semer (jusqu’à début août dans les régions les moins froides).

Les salades ou laitues à couper se sèment tout l’été mais la variété doit être adaptée à la saison chaude !

En direct de la boutique :

Et pourquoi pas du Safran dans mon jardin ?

Les bulbes de safran ou « crocus d’automne » sont plantés de juin à juillet et fleuriront de fin septembre à mi-novembre.
Il faut planter les bulbes dans un endroit bien ensoleillé, en sol bien drainé et ameubli sur 30 cm. Ils sont enterrés à 10 cm de profondeur et espacés de 10 cm les uns des autres. Le sol doit être propre et désherbé.

Le jardinier ramassera alors les fleurs mauves puis sur table, il récoltera les pistils rouges divisés en 3 stigmates.
Il faut 150 fleurs pour obtenir un gramme de safran (30 à 40 € le gramme !).
Après quelques années, le jardinier arrachera les bulbes pour les diviser puis les replantera tous les 10 cm.

SOS Jardin :
comment traiter mon jardin ?

Oïdium, mildiou, tavelure, cloque du pêcher… contre les maladies du jardin, découvrez nos traitements naturels pour arbres fruitiers, potager (tomates, courgettes, concombres,…) ou rosiers.

Pour éviter les pucerons et autres ravageurs du jardin, le Phytomix à base d’ail et de piment est conseillé.
A pulvériser, en soirée à l’abri des chaleurs.

Dans l’espace petits-fruits, on prépare les prochaines récoltes…

Les petits fruits (groseilles, cassis, caseilles, mûres, framboises, raisins, fraises…) sont paillés avec les déchets verts du moment (tontes de gazon, fanes de légumes,…).

Du compost ou un purin d’orties peut être apporté aux pieds ou en pulvérisation. Le sécateur rentre aussi en action :

  • Les cannes des framboisiers remontants ou non-remontants ayant produit sont coupées à ras sans blesser les nouvelles pousses.
  • Les rameaux morts des pieds de cassis, de groseilles ou de caseilles sont coupés à ras. Ceux présentant des feuilles jaunes en partie sont rabattus au-dessus du 1er ou de 2ème groupe de feuilles bien vertes.
  • Pour la vigne, le jardinier cherche à avoir des grappes bien exposées au soleil, mais également à limiter l’humidité qui règne sous le feuillage ce qui engendre des maladies.
    La taille d’été consiste à effeuiller, à supprimer des rameaux de la partie haute du cep et à supprimer les pousses sur le tronc consommant inutilement de la sève (épamprage).

Le jardinier prépare les futures plates-bandes de fraisiers en préparant le sol :

  • Ameublir le sol sur 30 cm en y apportant un compost mûr ou du terreau,
  • Couvrir ce sol d’un paillis d’aiguilles de pins ou de sapins,
  • De fin juillet à début octobre, les nouveaux fraisiers seront plantés tous les 30 à 50 cm. Ils sont issus des pieds-mères par marcotage (avec les stolons) ou achetés auprès des horticulteurs locaux.

Le faux dicton de la semaine :
« Le chou pommé s’accommode bien avec du pain perdu ! »

.