Après des chaleurs caniculaires, l’automne est bel et bien en train d’arriver… (enfin). Les premières feuilles des arbres commencent à tomber, certains végétaux demandent déjà à être taillés et produisent les premiers déchets de la saison…

Jusqu’au 23 septembre,  la lune est descendante.
Le jardinier continue de planter en respectant les distances de plantations  :

• blettes (30 cm), chicorées frisées et scaroles (30 cm), laitues (30 cm),
• fraisiers remontants (dits des « 4 saisons ») et non-remontants (30 à 50 cm en tout sens).
• plantes en godet ou conteneur : fleurs bisannuelles, aromatiques, plantes de rocaille, arbustes ou arbrisseaux…
• bouturage ou marcottage des plantes aromatiques (romarin, thym, sauge, lavande…),

Du 24 au 25 septembre, la lune est ascendante et le jardinier sème :
• épinards (1 graine/10 cm),
• mâche (1 graine/3 cm),
• radis rose (quelques graines semées sous mini-tunnel), roquettes,…

Pour décompacter le sol, sans efforts, des espaces laissés libres, utilisez une fourche bêche type « grelinette ».

Si les températures baissent :
Semer la pelouse, la prairie fleurie et les engrais verts

En direct de la boutique :

Partagez vos déchets verts entre vos voisins…

L’automne est une période propice aux déchets verts de toutes sortes, plutôt que de les apporter en déchetterie, nous vous conseillons cette semaine de les échanger entre voisins pour le meilleur…

  • Les plantes annuelles ou les vivaces considérées comme annuelles sous nos latitudes sont cisaillées sur place une fois défleuries.
    Leurs parties aériennes servent de paillis nourriciers et, leurs racines structurent et maintiennent le sol durant l’automne et l’hiver. Des redémarrages ou des germinations sont attendus quand les hivers sont doux.
  • Le paillis d’aiguilles de pins ou de sapins peut couvrir tous les espaces du jardin (moins de 1 cm). Il est anti-limaces et offre aux jardiniers un aspect intéressant. Dans les espaces de plantes acidophiles, l’épaisseur de ce paillis peut être de 10 cm.
  • Les végétaux malades servent de paillis dans les espaces dont ils ne proviennent pas. Les feuilles malades du verger vont au potager. Les pieds de tomates infestés de mildiou sont déposés au pied des haies. Les déchets grossiers sont déchiquetés à la tondeuse ou la cisaille.

Le faux dicton de la semaine :
« Le jardinier en talon aiguille choisit entre pin et sapin… »