Certaines pelouses souffrent de la sécheresse et ont beaucoup de mal à couvrir le sol.
Alors, posons-nous LA question… pourquoi ne pas la remplacer en partie ou sur les petites surfaces par des plantes couvre-sol ?

Remplacer la pelouse par des plantes couvre-sol dans les espaces peu piétinés

Il faut toutefois choisir des plantes adaptées au sol !

Voici quelques plantes, nous y trouvons souvent des plantes aromatiques qui viendront agrémenter vos plats…

  • Achillée mille-feuille aux fleurs blanches ou roses,
  • Thym serpolet qui est très mellifère,
  • Sauge,
  • Thymus hirsutus qui supporte un sol humide mais surtout pas sec,
  • Verveine nodulaire.

Ces plantes supportent toutes le piétinement, mais elles ne sont pas adaptées pour un usage intensif.
Des dalles ou « Pas Japonais » peuvent être installés pour faciliter la déambulation au milieu des végétaux.

Pour installer ces plantes, le jardinier décompacte le sol sur 30 à 40 cm puis brise les grosses mottes à la griffe à 4 dents.
Il enlève les plantes indésirables « mauvaises herbes » pour rendre le sol propre.

En fonction des plantes, il faut respecter les distances de plantation (en général tous les 30 cm, consultez votre horticulteur).

En direct de la boutique :

Si ces plantes sont trop serrées, les plantes risquent de s’étouffer mutuellement lors de la pousse.

Comment entretenir ce couvert végétal ?

Le jardiner doit soigner le désherbage, car les premiers mois qui suivent les plantations les plantes indésirables peuvent s’installer dans les espaces libres.
Il faut arroser ponctuellement le premier été.
Toutefois, un paillage n’est pas nécessaire la première année car les plantes vont rapidement couvrir le sol.

Une fois bien installées, la majorité de ces plantes sont résistantes à la sécheresse.

Côté entretien, c’est facile : un désherbage occasionnel, des arrosages occasionnels l’été, une limitation des plantes les plus dynamiques, une tonte une ou deux fois par an (à la cisaille, au coupe bordure ou à la tondeuse, pour grands espaces en réglant la lame en position la plus haute possible).

A lire aussi : Installer une spirale aromatique

Le faux dicton :
« Comme la pelouse couvre-sol n’est pas un bar à thym, le jardinier peut la consommer sans modération ! »