Installer un potager à l’école, comment faire ?

Pourquoi pas un potager à l’école ? Quelques pistes de réflexion et un peu de technique pour installer, gérer et récolter des fruits et des légumes facilement au sein de l’école.

L’idéal est de cultiver en pleine terre. Souvent il est plus facile de le faire dans des bacs de plantations pour des raisons pédagogiques mais aussi parce que le sol est parfois (…ou souvent) imperméable !

La taille et surtout la profondeur des bacs doivent être adaptées aux conditions de vie des plantes à savoir 50 cm et plus.

Un substrat adapté aux besoins des plantes leur assure un accroissement et un développement harmonieux.
Il limite ainsi les soucis de maladies du jardin.

Le sol du futur jardin potager doit être composé, à parts égales, de terre de jardin et de compost bien mûr (et de sable si la terre est lourde).
Un terreau de plantation de qualité convient aussi. Des débris de briques ou des cailloux déposés au fond du bac assurent un bon drainage.

Durant l’année, les besoins en nutriments sont assurés grâce au substrat de départ.

Du marc de café, important dans les écoles, peut être réparti en surface toutes les semaines en complément des différents paillis.

Tous les ans, du compost mûr (ou du terreau de plantation) est apporté à l’automne pour reconstituer les réserves de sels minéraux épuisés par les plantes.
Des feuilles mortes de petites tailles (bouleau, charme, orme…) ou des déchets végétaux déchiquetés sont déposés en surface en automne… c’est comme en forêt !

Du volume est donné au bac en mettant un treillage sur 1 ou 2 de ses cotés ou en installant un tipi de tuteurs (bambous, perches de noisetier…) ou en tiges métalliques (queues de cochon, cornières, grillage…).

En direct de la boutique :

Le potager – composteur : découvrez le Keyhole

Un bac de plantation adapté et un composteur, c’est ce que propose le principe du potager « Keyhole » (en trou de serrure).
C’est un concept venu d’Afrique qui combine culture et gestion des biodéchets.

Il est adapté aux écoles qui souhaitent valoriser les déchets organiques, car ces derniers sont souvent de faible quantité (les composteurs de 400 à 1000 litres ne sont pas adaptés).

Ce bac possède en son centre un composteur qui diffuse naturellement les nutriments et l’humidité à l’ensemble de l’espace de plantation et crée un sol vivant.

Un potager en bois Keyhole

Le podcast jardin de la semaine

Le faux dicton :
« Avoir un pote « âgé » à l’école permet d’y favoriser
l’intergénérationnel ! »

Précédent

Remplacer une pelouse par des plantes couvre-sol ?

Suivant

Début février : les premiers semis et comment éviter les excès d’eau dans le sol ?

  1. delcourt

    Merci pour cette belle rubrique sur le potager à l’école : le choix des légumes est en effet délicat ! Pourquoi ne pas proposer les choux raves?! Une façon de les faire découvrir en France, et c’est un légume qui se récoltera avant fin juin!!
    Vive le jardinage!
    Anne Christine et Nicolas, maître d’école et jardiniers charentais

    • MonJardinBio

      Merci pour votre message, en effet les choux raves sont aussi faciles à cultiver en milieu scolaire.
      A très bientôt pour un nouveau podcast !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén