Comment protéger ses récoltes avec un filet de protection ?

Dès le début de leur croissance, vos plantations sont rapidement les proies de nombreux ravageurs. Les insectes, mouches, papillons et même oiseaux sont souvent les causes de pertes de récoltes.
L’utilisation d’un filet de protection est alors un moyen biologique et éthique pour lutter contre ces pertes.

Un allier écologique contre les insectes et les oiseaux

Le filet anti-insectes du potager protègera durablement vos cultures de fruits et légumes des insectes et autres ravageurs comme les pucerons, la mouche de la carotte, mais aussi les thrips et les chenilles. Ces derniers sont des insectes polyphages qui attaquent les arbres fruitiers et les plantes potagères.
Ils vivent dans les fleurs, sur les pousses, les bourgeons et les fruits. 

Aussi, la mineuse du poireau peut être efficacement repoussée grâce à un filet anti-mouche du poireau. Ce dernier laissera passer l’eau et le soleil sans affecter la pousse des plants.

Le filet de protection est aussi utile contre les papillons. En effet, ils sont nuisibles indirectement car ils pondent leurs œufs sur les cultures.
Lors de l’éclosion, les chenilles émergent et peuvent dévaster une récolte.

Il est aussi possible d’utiliser un filet de protection contre les volatiles qui viennent picorer et abîmer vos fruits. Grâce à la légèreté du voile, sa pose sera facile et n’abîmera pas les branches.
Les filets à oiseaux ont des mailles plus larges et résistantes aux UV et aux intempéries. Ils permettent de protéger des prédateurs vos arbustes comme les framboisiers, groseilliers, mûriers…

Pour vos pieds de tomates, privilégiez une housse de protection pour tomates en matières renouvelables. Elle permettra de protéger vos plants des insectes tels que les pucerons et punaises vertes mais aussi de prévenir des pertes dues à la grêle tout en assurant les meilleures conditions pour une croissance optimale.

En direct de la boutique :

Installer un filet de protection contre les insectes

Pour être parfaitement efficace, nous vous recommandons d’installer votre filet anti-insectes dès que vos plants sont en place dans le potager. Veillez à ancrer et sécuriser les bords du filet soit avec une charge pour l’alourdir soit en l’enfouissant dans le sol.

Pour les plants les plus hauts, nous vous conseillons d’appliquer des arceaux à planter directement en terre avant d’installer le filet. Cela permettra de créer un tunnel et n’abimera pas vos cultures.
Cette technique permet à l’air de circuler plus facilement et ainsi éviter certaines maladies qui se propagent plus facilement lorsque les plants se touchent.

L’utilisation d’un filet de protection contre les insectes ou les oiseaux est un moyen efficaceécologique et durable pour réduire considérablement les pertes lors de la récolte.
Vos plants seront doublement protégés tout en continuant de bénéficier de l’air, du soleil et de l’eau qui leurs sont indispensables.

.

Précédent

Début juillet, c’est l’acte II au potager avec les semis de courgettes, haricots, salades…

Suivant

L’agenda du jardinier mi-juillet nous invite à préparer l’automne et à soigner les « petits-fruits »…

  1. Tourte

    Oui très bien le filet pour la protection contre les insectes donnez-nous des astuces pour désherber car à chaque fois il faut ouvrir et ces mouches, papillons vont se poser sur les plans.
    Merci à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén