Pailler son jardin apporte de nombreux avantages, c’est un moyen facile et efficace d’optimiser son arrosage.
Découvrez nos conseils pour réaliser un paillage performant…

À quoi sert le paillage ?

Utilisés pour couvrir la surface du sol, les paillis empêchent les mauvaises herbes d’envahir vos plantes et vos cultures.
Ils conservent l’humidité de la terre, ce qui permettra de réduire la consommation d’eau lors de l’arrosage.

La technique du paillage sert également à maintenir des températures du sol constantes. Ils permettent également l’enrichissement du sol avec de la matière organique en créant de l’humus.

Quand pailler le sol ?

Le moment de la mise en place du paillis est important pour son efficacité !
Ainsi, vous pouvez obtenir un bon contrôle des mauvaises herbes en paillant dès la croissance des plants.
Plus le temps d’une culture est long, plus la plante est susceptible de bénéficier du paillage

Par exemple, pour pailler les tomates et les poivrons, il est préférable de pailler quelques semaines après la plantation afin d’obtenir un contrôle plus durable des mauvaises herbes.
En effet, le paillis a tendance à se dégrader rapidement selon le matériaux.

En direct de la boutique :

Quel paillage choisir ?

Il existe de nombreux matériaux (au jardin ou dans le commerce) pour pailler son potager ou son verger :

La tonte de gazon : économique, elle est particulièrement appréciée des jardiniers car elle contient de l’azote et d’autres nutriments qui nourrissent à la fois le sol et les plantes en se dégradant. 

Les feuilles sèches : ramassées à l’automne, elles font également office de paillis fin une fois broyées.
Les épines de conifères sont aussi intéressantes, surtout sur les fraisiers qui ne craignent pas les sols légèrement acides.
Sur les plantes sensibles à un PH bas, préférez les feuilles aux épines.

Attention à ne pas utiliser les feuilles de noyers qui peuvent être toxiques. 

Le compost : peut aussi être utilisé comme paillis et ainsi éviter les mauvaises herbes (si ce dernier est bien décomposé et exempt de graines de mauvaises herbes).
Il a la particularité d’apporter de nombreux nutriments favorisant la croissance des plants.

Le paillage en Miscanthus : décoratif, il est idéal dans les massifs et autour des arbres et des haies. Plus fin et très couvrant, il bloquera efficacement les mauvaises herbes qui pourrait passer à travers de fines couches de tontes de gazon ou de feuilles altérées.
En utilisant un paillage Miscanthus avec probiotiques, la fertilité du sol sera améliorée grâce à son enrichissement en mycorhizes, bactéries et enzymes. Riche en silice, il éloignera les limaces et gardera la fraicheur du sol en cas de fortes chaleurs.

Les billes d’argile : plutôt esthétiques et décoratives, elles sont aussi utilisées en intérieur dans des pots, bacs ou jardinières. Leur longue durée de vie permet de limiter l’évaporation de l’eau, même dans des intérieurs chauffés par le sol.

Les rouleaux de paillage en laine : naturelle et biologique, la laine empêche la pousse de mauvaises herbes grâce à sa densité et retient l’humidité de manière efficace sur les zones recouvertes.
Elle isole également vos plants durant l’hiver et l’été lors de températures extrêmes.

Le feutre de paillage : la toile permet de protéger le sol de l’érosion tout en maintenant l’humidité afin de réduire les arrosages.
Il est possible de le recouvrir d’un paillis pour davantage d’efficacité.

Comment pailler un arbre ?

Le manque d’eau est un facteur qui peut empêcher la bonne croissance d’un arbre. En effet, les arbres fruitiers ne développent pas suffisamment leurs racines s’il n’y a pas assez d’eau dans le sol.

La sécheresse de l’arbre peut alors entraîner une sensibilité plus importante aux attaques de ravageurs et maladies. 

Pour y remédier, les disques de paillage naturel en jute permettent de laisser pénétrer l’eau dans le sol tout en minimisant l’évaporation.

Au potager ou au verger, les avantages du paillage sont très nombreux et chaque type de paillis a ses propres propriétés.

Et même après les récoltes, vous pourrez les réutiliser en compost !