Le désherbage thermique est une technique rapide qui permet d’éliminer efficacement les mauvaises herbes, sans utiliser de produits toxiques. Qu’elles soient sur des bordures, entre des pavés, sur les trottoirs ou au jardin, ces herbes peuvent être éradiquées facilement tout en respectant l’environnement.

Les atouts d’un désherbage thermique

Comparé à un désherbage mécanique ou chimique, le désherbage à la flamme présente plusieurs avantages non négligeables :

  • La vie du sol est préservée grâce à cette technique de désherbage naturelle et respectueuse de l’environnement. En effet, l’augmentation de la température du sol est mineure et n’a donc que très peu d’effet sur la microflore et la microfaune. 
  • Les gaz naturels de combustion utilisés (propane ou butane) sont les moins polluants et les plus faibles émetteurs en CO2.
    Leur combustion ne génère pas d’émission de particules et très peu d’oxydes d’azote (NOx).
  • Comparé à un désherbage mécanique, il est beaucoup plus facile et rapide d’éliminer les herbes grâce au désherbeur thermique. Particulièrement dans les plus petits recoins tels que les pourtours d’arbres et bordures.
  • Idéal pour les particuliers et professionnels ayant besoin de désherber de grandes surfaces avec un effet quasi immédiat.

Le choc thermique permettra de détruire les parties émergées des mauvaises herbes. En effet, l’élévation de la température des feuilles provoquera la rupture des cellules végétales suite à la coagulation des protéines.
C’est ainsi que les plants perdront de leur rigidité et s’assécheront rapidement entraînant leur destruction ou leur affaiblissement.

En choisissant un Désherbeur thermique de qualité professionnel ayant une vanne de rupture et un long briquet d’allumage, son utilisation se fera en toute sécurité et sans efforts.

En direct de la boutique :

Réaliser un désherbage au gaz

Après avoir raccordé votre bouteille de gaz au tuyau, munissez-vous du brûleur pour passer délicatement à quelques centimètres au-dessus des herbes à éliminer.
L’efficacité du processus peut facilement se contrôler en pinçant une feuille entre deux doigts. Une empreinte digitale vert foncé doit apparaitre. 

Le temps nécessaire pour un désherbage efficace dépend de plusieurs facteurs.
Les jeunes pousses chauffent jusqu’à 80°C en une fraction de seconde. Alors que les feuilles charnues et velues nécessitent une exposition plus longue en raison de la plus grande masse des feuilles ou de l’effet isolant des poils.

Si besoin, vous pouvez réaliser un deuxième passage pour obtenir un désherbage durable et impeccable. Après quelques jours, les mauvaises herbes fanent, et disparaissent petit à petit.

Nous vous conseillons de traiter les mauvaises herbes annuelles au printemps, dès le début de leur apparition afin de les détruire en un seul traitement. Pour affaiblir les vivaces les plus tenaces, le traitement doit être répété plusieurs fois par an afin d’épuiser progressivement les réserves énergétiques de la racine.

Cette démarche écologique et économique à long terme peut être réalisée à n’importe quel moment de la saison.
Sachez toutefois vous entourer des précautions d’usages avec un arrosoir rempli d’eau à proximité de votre action.


En période de sècheresse, évitez évidemment d’utiliser un désherbeur thermique !