La baisse des températures arrivant dès le début de l’automne, c’est le moment idéal pour protéger vos plants et votre jardin sensibles au froid. Pour limiter les dégâts, il est nécessaire de prendre quelques précautions, voici nos conseils.

Pourquoi protéger ses cultures du froid ?

Les faibles températures agissent directement sur les végétaux et peuvent les affaiblir. De même que la neige peut constituer un poids supplémentaire qui pourra entraîner la rupture des extrémités de vos plants. 

Mais le froid agit aussi indirectement sur les racines. En effet, l’eau contenue dans la terre peut, geler ce qui entraîne une augmentation du volume.
Les racines peuvent donc être comprimées et blessées sous cet effet.
De même, l’eau qui compose la sève peut cristalliser en se dilatant par le froid et ainsi éclater à travers les cellules.

Comment protéger ses cultures en hiver ?

Le voile d’hivernage

Pour protéger ses plants et arbustes des températures extrêmes, il est possible de les envelopper d’un voile de croissance ou d’hivernage. Ce dernier offrira un microclimat et permettra ainsi de gagner quelques précieux degrés. Il laissera passer l’air et l’eau tout en filtrant la lumière qui lui est indispensable, ce qui évitera que le plant soit étouffé ou déshydraté.

La protection hivernale est à placer sur le tronc et les branches de vos plantes les plus frileuses. Il peut être retiré dès le printemps lorsque les dernières gelées seront passées. 

Grâce au voile d’hivernage, vous pourrez même créer des serres-tunnels en utilisant des arceaux. Laitues, épinardsradis ou autres légumes d’hiver pourront être cultivés durant une bonne partie de la saison.

En direct de la boutique :

Le paillage hivernal

Si la température est encore douce et tempérée ou que votre climat le permet, un simple paillage naturel peut être effectué.
Cette technique réduira l’impact du gel puisque l’ensemble du système racinaire sera couvert et protégé.

Le paillage en matière organique aidera également à améliorer le sol, car lorsqu’il se décompose, il libère des nutriments dans la terre.

Découvrez toutes nos solutions de paillage grâce à notre article « Pailler son jardin, quelles solutions ? ».

Le voile pour les tomates 

La récolte des tomates ne se fait pas uniquement durant la période estivale !
En automne aussi, vous avez la possibilité de les cultiver et les déguster. Pour cela, il est nécessaire de choisir des variétés tardives qui pourront mûrir durant la fin d’été ou à l’automne et être consommées jusqu’à la fin de l’année.
Mais il est aussi très important de les protéger des faibles températures. Une housse de protection spéciale tomates permet de créer un microclimat et éviter que le gel n’abîme les plants.

Rentrer ses plantes en intérieur 

Certaines plantes et arbustes (méditerranéennes ou tropicales) ne résisteront pas aux températures négatives. Il est donc indispensable, dans la mesure du possible, de les rentrer.

Lorsqu’ils sont en pots, vous aurez la possibilité de les déplacer dans un endroit lumineux et frais aux alentours de 10°C.
De nombreux endroits sont idéaux comme : les vérandas, garages, caves… Car ils préservent du vent, du gel et peuvent être aérés.
Si le froid n’est pas trop intense, un voile ou une housse d’hivernage peut être mis en place.

PS : En extérieur, n’arrosez jamais vos plants lorsque les risques de gel persistent.