Nous sommes nombreux à vouloir aider nos amis à plumes dès que les températures chutent. Mais nous ne savons pas forcément comment et quoi leur donner à manger.
Découvrez dans cet article nos conseils pour nourrir les oiseaux et ainsi les aider à être moins vulnérables durant la période hivernale.

Que donner à manger aux oiseaux ?

Parce que les sources de nourriture naturelle sont plus rares en hiver, davantage d’oiseaux peuvent être attirés par les mangeoires de nos jardins.
Cependant, il est nécessaire d’offrir des aliments de qualité qui ont une teneur élevée en graisse ou en huile. Cela permettra de fournir de l’énergie en abondance pour la survie hivernale.

Voici quelques exemples de nourriture à donner aux oiseaux :

  • Les boules de graisse : elles apportent une alimentation riche en matières grasses, protéines et minéraux naturels.
    Privilégiez les boules de graisse sans filets car cela permet d’éviter aux oiseaux de se blesser en restant piégés dans les mailles.
  • Les mélanges de graines pour oiseaux (maïs, millet roux, colza…) offrent un complément sain. Riches en énergies et vitamines les graines de Tournesol noir Bio peuvent aussi être distribuées régulièrement dans une mangeoire pour créer de la diversification.
  • Les pains de graisse amènent une alimentation équilibrée à toutes les espèces d’oiseaux du jardin.
    Aux cacahuètes ou aux graines de tournesol, les pains de graisse garantissent la plus grande satisfaction auprès des oiseaux qui seront attirés à coup sûr dans votre jardin. Et pour réaliser une bonne distribution de cet aliment, rien de tel qu’un « Bar à graisse ». C’est une mangeoire originale spécialement conçue pour les pains qui vous permettra d’observer facilement vos petits protégés.

Quand et comment nourrir les oiseaux ?

Les périodes de grands froids rendent vulnérables les oiseaux qui peinent à trouver des insectes, larves, fruits pour se nourrir.
Il est donc possible de les aider en leur proposant de quoi leur redonner de l’énergie.

Mais attention, le nourrissage doit débuter lorsque les chutes de températures sont belles et bien présentes (vers la fin novembre).

Il faut également stopper de manière progressive le nourrissage à la fin de l’hiver, après les dernières gelées.
En effet, les oiseaux risqueraient de ne plus être habitués à chasser dès l’arrivée du printemps.

Pour nourrir les oiseaux de son jardin, rien de tel que de recréer un environnement qui leur est familier et sûr.
Préférez donc une mangeoire à placer en hauteur ou dans des haies pour éviter certains prédateurs comme les chats.

Dans la mesure du possible, disposez votre joli nichoir comme « le carré branché » à l’abri des vents les plus violents.
Ainsi qu’au plus près de votre maison pour pouvoir observer les oiseaux depuis chez vous.

N’oubliez pas de prévoir un petit point d’eau qu’il faudra maintenir propre afin d’éviter le développement de certaines maladies.

En appliquant nos conseils vous serez assurés de satisfaire les petits hôtes de votre jardin.
En faisant office de prédateurs aux insectes nuisibles de votre jardin. Mésanges, verdiers, merles ou encore rouges-gorges vous le rendront bien dès l’arrivée du printemps…