Votre panier
0,00 €
consultez notre foire aux questions
Nous avons peut-être déjà la réponse à votre question
Voir la F.A.Q
 
Chaque semaine, recevez gratuitement
les conseils de nos experts jardin.
Devenez Parrain et gagnez des remises
En savoir +
Livraison gratuite à partir de 89 € d'achat
En savoir +

Comment bien utiliser les purins de plantes ?

PARTAGER CET ARTICLE :
Comment bien utiliser les purins de plantes ?

Le jardinier doit s'engager
dans une gestion naturelle de son jardin tout en gardant son style !
Un
tel comportement responsable engendre des pratiques d'aménagement et
d'entretien qui priorisent le maintien d'un jardin vivant : un
«écosystème-jardin». 
Le jardinier s'interdit
d'utiliser des pesticides qui nuit à sa santé et à son environnement; il
applique donc des alternatives plus naturelles et souvent plus efficaces
dans le temps.








4 points à savoir pour améliorer l'efficacité des préparations de plantes



1)
Plus la biodiversité est favorisée dans le jardin, moins les invasions de
prédateurs sont à craindre. Le jardinier doit veiller à préserver ou créer des
habitats différents: des paillis de différents déchets verts (feuilles
mortes, broyat de déchets de taille, ...), des haies diversifiées, des espaces
«secs» (tas de pierres, murets, …), des espaces
«humides» (mares, trous d'eau permanents ou temporaires, …), des
espaces de fleurs sauvages, des tas de bois rangés ou en vrac, des refuges ou
des nichoirs, ...

2) Plus
le milieu de vie correspond à leurs exigences, plus les plantes croissent et se
développent en harmonie et sans accident. Elles sont moins malades ou souffrent
moins d'attaques de prédateurs. Le jardinier doit s'intéresser aux besoins de
ses plantes à travers plusieurs facteurs écologiques comme la texture, la
structure ou l'acidité du sol, la température, la luminosité ou la
pluviométrie. Il doit aussi respecter les distances de plantation; trop
serrées les plantes ne poussent plus ou émettent de longues pousses sensibles
aux ravageur ou aux
maladies du jardin... (gourmands des arbres fruitiers, …).

3) Les plantes doivent avoir le choix de leur
nourriture, en qualité ou en quantité. Pour favoriser l'activité des organismes
du sol qui vont mettre à disposition des nutriments directement assimilables
par les plantes, le jardinier privilégie le compostage et mieux encore les
paillis de différents déchets verts. Un excès d'engrais, qu'il soit organique
ou de synthèse, rend les plantes sensibles aux pucerons et au blanc (oïdium).

4) Les
plantes ont des influences les unes sur les autres ! 
Le mariage de protection
priorise certaines plantes qui émettent de fortes odeurs comme les plantes
aromatiques (Thym, Sauge, Origan,...) ou certaines plantes sauvages (Achillée,
Tanaisie, …). Elles sont incontestablement très efficaces pour faire fuir les
insectes en quête de nourriture. D'autres comme les
Œillets d'Inde protègent
des nématodes. D'autres encore attirent les prédateurs pour devenir des garde-manger pour nos auxiliaires qui sont ainsi sédentarisés (pour attirer les
pucerons par exemple: sureau,
fleurs de capucinemême les orties peuvent héberger des pucerons !).



Le mariage de pollinisation
invite à semer des fleurs sauvages au potager. Elles attirent les insectes
pollinisateurs, et favorisent ainsi la pollinisation puis la fructification de
nos plantes nourricières.








L'utilisation
des
préparations de plantes à diluer ou prêtes à l'emploi :
- Pour arroser efficacement,
nettoyer la pomme d'arrosoir ou la rampe pour déboucher tous les trous.
- Pour pulvériser les végétaux,
choisir une buse à turbulence à jet conique ou à brouillard. Pour
pulvériser le sol, choisir une buse à jet plat.
- Ajuster la quantité de
préparation et d'eau au besoin car les préparations ne se conservent pas
au delà de 2 jours.
- Ne pas mélanger les
préparations (sauf indications).
- Pulvériser le soir et en
absence de vent
.
- Pulvériser en absence de
pollinisateurs (abeilles, …) même si les préparations sont inoffensives
pour ces auxiliaires: pulvériser occasionne des gènes.
- Rincer le pulvérisateur après
utilisation: l'eau de rinçage peut être versée dans le jardin. Ne
pas oublier de nettoyer la buse.
- Ne pas pulvériser sur les fleurs ou les légumes (les purins ont une odeur qui peuvent rester sur les fruits et légumes)
- Dans tous les cas, suivre les indications écrites sur l'emballage ou sur le flacon.





Rédigé le  3 juin 2016 16:17  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site