Votre panier
0,00 €
consultez notre foire aux questions
Nous avons peut-être déjà la réponse à votre question
Voir la F.A.Q
 
Chaque semaine, recevez gratuitement
les conseils de nos experts jardin.
Devenez Parrain et gagnez des remises
En savoir +
Livraison gratuite à partir de 89 € d'achat
En savoir +

L'agenda du jardinier jusqu'au 21 juin

L'agenda du jardinier jusqu'au 21 juin

Du 15 au 17 juin, le jardinier plante ou repique en pleine terre : aubergine, bette, betterave-rouge ou de différentes couleurs, céleri-rave, céleri-branche, chicorée, choux de tout type, courgette, concombre et cornichon, courge de tout type, laitue, piment, poivron, tomate, ainsi que les plantes aromatiques, de massifs ornementaux ou annuelles...

Dès le 18, le jardinier sème :

  • en godet pour un repiquage ultérieur ou directement en pleine terre : basilic, concombre, cornichon, courgettes, courges en tout genre, melon, persil...
  • en plaque de semis pour un repiquage ultérieur : bette, betterave-rouge ou d'autres couleurs, chicorée, choux en tout genre, laitue...
  • en pleine terre : arroche, bette (blette ou poirée), betterave rouge ou d'autres couleurs, carotte, fenouil, haricot nain ou rame, navet et toutes les plantes aromatiques annuelles, pourpier, roquette, salsifis, tétragone...et toutes les plantes à fleurs annuelles ou vivaces.

En suivant le calendrier lunaire, on ne fait rien les 17 et 19 juin !

 Comment lutter naturellement contre les cochenilles ?

Parasite fréquent aussi bien dans le jardin, qu'au verger ou sur les plantes ornementales en intérieur, les cochenilles farineuses et les cochenilles à carapace sont de petits insectes piqueurs-suceurs. 

Difficiles à repérer, les cochenilles à bouclier peuvent rapidement infester une plante hôte. Si tel est le cas, il faut intervenir dans les meilleurs délais, sous peine de les voir coloniser d'autres plantations.

Parmi les traitements bio utilisés contre ce nuisible, 
le savon noir semble le plus efficace. Il faut toutefois mettre à nu ces petites bêtes à l'aide d'une simple pulvérisation d'eau claire pour éliminer le miellat les protégeant. Il faut ensuite renouveler l'opération, mais en utilisant du savon noir. LIRE LA SUITE

 



Rédigé le  13 juin 2019 11:45  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site