Votre panier
0,00 €
consultez notre foire aux questions
Nous avons peut-être déjà la réponse à votre question
Voir la F.A.Q
 
Chaque semaine, recevez gratuitement
les conseils de nos experts jardin.
Produits fabriqués en France
En savoir +
Livraison gratuite à partir de 59 € d'achat
En savoir +

L'agenda du jardinier jusqu'au 22 juin

PARTAGER CET ARTICLE :
L'agenda du jardinier jusqu'au 22 juin

Au potager, le jardinier plante des plants légumiers en mini-mottes ou issus de sa pépinière : betteraves rouges, céleris raves ou branches, chicorée, choux de tout type (fleur, feuille, pommé...), choux-navets, choux-raves, plantes aromatiques (persil, basilic...), concombres, cornichons, laitues, melons, poireaux, poirées (bettes)...

Au jardin d'ornement, le jardinier repique les plantes vivaces ou annuelles (capucine, rose d'Inde, tagète ou oeillet d'Inde...).

Globalement au jardin, le jardinier est actif à la tonte, à la taille, au buttage, au paillage, au travail du sol et à sa fertilisation (compost, engrais organiques pour jardin), et au traitement grâce à des techniques alternatives aux pesticides.

Côté maladies au potager, l’oïdium provoque des taches blanches et poudreuses sur les 2 faces des feuilles. Le recouvrement total de la feuille entraîne son dessèchement.

L’oïdium est un champignon qui attaque surtout les feuilles, du début de l’été au début de l’automne. La transmission de cette maladie se fait essentiellement par le vent ou par éclaboussure lors de pluies. Il se développe en conditions chaudes et sèches, et stoppe en conditions humides. Le temps d’incubation est de l’ordre de 7 jours.

Des méthodes culturales pour limiter les attaques :

  • Choisir des variétés plus résistantes ou tolérantes à la maladie.
  • A la plantation, apporter du compost et éviter les engrais riches en azote.
  • Épandre un paillis plus ou moins grossier (10 à 15 cm).
  • Eliminer les plantes hôtes comme le séneçon .
  • Ne pas mouiller le feuillage en arrosant. (installez un goutte à goutte)
  • Couper les feuilles atteintes et les éliminer (compostage chaud, dépôt dans un autre espace du jardin comme la haie champêtre)





Rédigé le  15 juin 2018 12:30  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site