Votre panier
0,00 €
consultez notre foire aux questions
Nous avons peut-être déjà la réponse à votre question
Voir la F.A.Q
 
Chaque semaine, recevez gratuitement
les conseils de nos experts jardin.
Produits fabriqués en France
En savoir +
Livraison gratuite à partir de 59 € d'achat
En savoir +

L'agenda du jardinier jusqu'au 25 mai

PARTAGER CET ARTICLE :
L'agenda du jardinier jusqu'au 25 mai

Au potager, le jardinier repique tout à savoir : aubergine, céleri-rave ou branche, chicorée, chou à feuilles (frisé, Kale, palmier...), chou à fleurs (brocoli, chou-fleur, Romanesco), chou pommé (blanc, Milan, pointu, rouge...), chou-rave, citrouille, concombre, cornichon, courge (Longue de Nice, Spaghetti, Turban turc...), courgette, laitue, melon, piment, poireau, poivron, potimarron, potiron, tomate...

Au jardin d'ornement, le jardinier repique les plantes vivaces ou annuelles (capucine, pétunia, rose d'Inde, tagète ou oeillet d'Inde...), semées en godets ou en pépinière.

Globalement au jardin, le jardinier est actif à la tonte, à la taille, au buttage, au paillage, au travail du sol et à sa fertilisation, et au traitement.


Les limaces sont toujours aussi efficaces !
En fonction des espèces, l'adulte, pouvant vivre 1 an, pond environ 400 œufs dont l'incubation est de 2 à 4 semaines. Des températures supérieures à 10°C ou une forte humidité sont favorables à leur prolifération. Au contraire, des épisodes secs et chauds stoppent leur développement. Attention, les limaces sont des acteurs indispensables pour valoriser les biodéchets.

Voici des méthodes culturales pour limiter leurs attaques :
Favoriser les auxiliaires destructeurs de limaces en multipliant des habitats : tas de bois avec feuilles mortes (hérissons, musaraignes, orvets...), haies champêtres (merles...), paillis, pierres plates ou tuiles (carabes, staphylins…), espaces humides (crapauds, grenouilles…)...
En zone à risque, utiliser des paillis secs et grossiers et éviter le paillis de déchets de jardin frais (tontes de gazon, fanes…).
- Etre vigilant avec les aménagements à base de planches (jardins au carré…).
Repiquer les salades plutôt dans les espaces libres du potager (ex : entre les choux) qu'en planches.
- Entourer les plantes sensibles de mélange à base de sciure de bois, de cendres, de coquille d’œuf, d’aiguilles de pins ou de sapins … leurs textures gênant la progression des limaces.
- Poser des planches ou des tuiles, puis au petit matin, ramasser manuellement les limaces.
Limiter les pièges à bière qui détruisent aussi certains auxiliaires.
Pour les plantes démarrer en godets (courges, salades...), placer les en hauteur comme par exemple sur une table à semis (ex : palette en bois sur 2 verticales).
- En l'absence de paillage, biner les espaces, afin de faire remonter les œufs en surface et pour gêner le déplacement des limaces.

DÉCOUVRIR NOS SOLUTIONS ANTI-LIMACES

Rédigé le  18 mai 2018 12:30  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site