Votre panier
0,00 €
consultez notre foire aux questions
Nous avons peut-être déjà la réponse à votre question
Voir la F.A.Q
 
Chaque semaine, recevez gratuitement
les conseils de nos experts jardin.
Produits fabriqués en France
En savoir +
Livraison gratuite à partir de 89 € d'achat
En savoir +

Lutter naturellement contre les cochenilles

Parasite fréquent aussi bien dans le jardin, qu'au verger ou sur les plantes ornementales en intérieur, les cochenilles farineuses et les cochenilles à carapace sont de petits insectes piqueurs-suceurs. Ne mesurant que quelques millimètres, ces indésirables peuvent causer de graves dommages aux plantes infestées.

Lutte bio contre les cochenilles farineuses

Les cochenilles farineuses sont des nuisibles longs de 4 mm se regroupant en amas blanc et semblant farineux, d'où leur appellation.

Symptômes

De petits amas blancs se forment essentiellement dans des parties discrètes et difficiles d'accès sur la plante infestée, comme à l'aisselle des feuilles ou dans une anfractuosité de la tige. Si les conditions sont favorables, ces taches blanches et duveteuses prennent de l'ampleur et prolifèrent. Le miellat d'aspect cotonneux produit par ces ravageurs sert à protéger, à la fois les sujets adultes et les œufs.

Si la plante se développe normalement au début de l'infestation, avec le nombre grandissant de ces indésirables, sa croissance ralentit, ses jeunes feuilles se déforment, sa vigueur s'amoindrit. Sans aucune intervention du jardinier, le plant peut subir de graves dégâts, voire dépérir.

Prévention des cochenilles

Tous les végétaux peuvent servir de plantes hôtes à ces insectes notamment en intérieur ou en serre car ces nuisibles affectionnent tout particulièrement la chaleur. En période estivale, le fait de sortir vos plantes en extérieur permet d'exposer les cochenilles à leurs prédateurs comme les coccinelles. C'est d'autant plus vrai qu'une pluie ou une pulvérisation d'eau dissolvent le miellat collant et rendent ces indésirables vulnérables aux attaques.

Au jardin, les cochenilles farineuses sont davantage présentes en fin d'été, surtout si celui-ci est sec. Elles passent l'hiver sous l'écorce des végétaux ou dans une anfractuosité, dans l'attente de jours plus chauds. L'un des moyens de prévention est donc favoriser la biodiversité au jardin, par exemple en installant un hôtel à insectes.

Traitements écologiques contre ce nuisible

Une pulvérisation de savon noir directement sur les parties infestées est aujourd'hui le moyen de lutte écologique et le plus efficace, aussi bien au jardin que pour les plantes d'intérieur.

Lutte bio contre les cochenilles à carapace

La cochenille à carapace, également dite à coque ou à bouclier, est nettement plus discrète que son homologue farineuse en raison de sa couleur proche de celle de l'écorce et de l'absence d'antennes visibles.

Symptômes

Si ce ravageur ressemble davantage à une goutte de sève séchée quand il n'a pas encore massivement infesté une plante, les dommages qu'il occasionne peuvent compromettre le développement normal de celle-ci, voire provoquer sa dégénérescence sans aucune intervention.

Prévention

L'observation des plantations est la meilleure façon de détecter la présence de cet insecte. Pour les végétaux d'intérieur, il suffit bien souvent de les sortir sur la terrasse pour limiter les risques.

Traitements écologiques contre ce nuisible

 Difficiles à repérer, les cochenilles à bouclier peuvent rapidement infester une plante hôte. Si tel est le cas, il faut intervenir dans les meilleurs délais, sous peine de les voir coloniser d'autres plantations.Parmi les traitements bio utilisés contre ce nuisible, le savon noir semble le plus efficace. Il faut toutefois mettre à nu ces petites bêtes à l'aide d'une simple pulvérisation d'eau claire pour éliminer le miellat les protégeant. Il faut ensuite renouveler l'opération, mais en utilisant du savon noir.