argile jardin

Comment utiliser l’argile au jardin ?

Comment utiliser l’argile au jardin ?

L’argile existe depuis la Préhistoire et utilisée de diverses manières : bâtiment, cosmétique, médicinale etc… Mais saviez-vous que l’argile peut être très utile pour votre jardin ?

Qu’est-ce que l’argile ?

L'argile est une roche sédimentaire composée de différents minéraux, dont une bonne partie de silicates d'aluminium. On la trouve à l'état naturel dans le sol ou le sous-sol.

Elle possède des propriétés spécifiques : elle a la capacité de se "dissoudre" complètement dans l’eau, ce qui est peu commun pour une roche.

Selon son niveau d’humidité, elle peut se présenter à l'état fluide, solide ou pâteux. Sa capacité à absorber l'eau la rend très malléable. Cette caractéristique est très appréciée par les potiers.

En effet, depuis toujours, l'argile, grâce à sa forte malléabilité, a été utilisée pour concevoir différents objets qui, une fois cuits, deviennent solides : d’abord destinés à des usages culinaires, puis à la création de briques, tuiles ou autres poteries ou des Ollas d'arrosage.

On utilise aussi l'argile dans le domaine de la santé pour soigner les brulures légères ou les hématomes. La poudre d'argile verte, mélangée à l'eau constitue une solution buvable efficace contre les problèmes intestinaux.

En cosmétique, l'argile verte ou blanche utilisée sous forme de masques est bien connue pour purifier la peau et réduire l'excès de sébum. Le traitement fonctionne aussi pour réguler des cheveux à tendance grasse et réduire l'apparition de pellicules.

Les différents types d’argile et leur utilisation au jardin

En plus d’être présente dans votre jardin sous la forme de pots ou accessoires, l’argile peut aussi être utile en produit naturel de soins et de prévention contre les maladies et ravageurs du jardin.

Elle existe sous différentes formes :

  • L’argile blanche : pour relever le PH des sols trop acides, mais également pour mieux retenir l’eau dans un sol sableux (idéal mélangé à du compost). En effet, de cette manière, le sol assurera une meilleure absorption des nutriments aux racines. On peut aussi l’utiliser pour créer une barrière physique naturelle contre certains ravageurs tels que le doryphore.

  • L'argile bentonite : la bentonite est une variété d’argile qui est composée en grande partie de montmorillonite (ou terre de Sommières). Elle est issue principalement des États-Unis. La bentonite est un minéral de couleur gris blanc composé de montmorillonite, soit du silicate d’aluminium et de magnésium.
    Au jardin, la bentonite possède des propriétés antifongiques (elle bloque les champignons sans les tuer), un rôle asséchant et un rôle cicatrisant.
    L’argile bentonite peut également servir de mouillant pour permettre aux biostimulants (purin de plantes et autres préparations) de rester en contact plus longtemps avec le feuillage lors des pulvérisations.
  • L’agile verte : pour cicatriser les plaies de tailles de vos arbres et arbustes. L’argile verte est pleine d’oligo-éléments et de propriétés antibactériennes et antifongiques. On l’utilise aussi pour repousser la mouche des fruitiers.
  • L’argile noire : vous pouvez l’utiliser en substrat dans le cadre d’un kokedama (art japonais qui consiste à créer une boule de terre entourée de mousse dans laquelle poussent les racines d’une plante).
  • Billes d'argile : en plus d’assurer le drainage du fond de vos pots, elles les décorent !

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés