Engrais verts jardin (améliorants du sol)

Trier par Meilleures ventes
Trier par
6,96 €
5,95 €
5,95 €
5,95 €

Vesce de printemps AB

Bientôt disponible

5,95 €
A l'image des milieux naturels, le sol du jardin ne doit jamais être nu. Il doit être couvert par des paillis ou des plantes comme les mélanges améliorants (appelés autrefois engrais verts), temporairement ou en continu, ou les 2 à la fois.
Ils permettent d'apporter des éléments comme de l'azote au sol. Ils permettent aussi de restructurer le sol et de limiter voire empêcher le développement de plantes indésirables (dites aussi mauvaises herbes ou adventices) avant l'installation d'une nouvelle culture au jardin.

Qu'est-ce qu'un engrais vert ?

L'engrais vert représente simplement des graines de plantes qui ne sont pas destinées à être récoltées ultérieurement.
Après avoir poussé, ces plantes sont coupées et laissées sur place pour enrichir le sol par leur décomposition.

Cette pratique a plusieurs avantages, tels que l'enrichissement du sol, la protection contre l'érosion due à la pluie, la réduction des mauvaises herbes, et bien d'autres.

Les plantes les plus fréquemment utilisées comme engrais vert sont la moutarde blanche, la phacélie, l'avoine, le trèfle ou encore la vesce commune.
Il existe aussi des mélanges de graines d'engrais verts adaptés à différents types de sols et saisons.

En effet, chaque catégorie d'engrais vert offre des caractéristiques spécifiques et des avantages distincts pour le sol.
Par exemple, le trèfle capture l'azote de l'air pour le restituer au sol, ce qui nourrit les cultures. La moutarde, quant à elle, enrichit le sol en phosphore.

L'engrais vert ameublit également le sol et favorise la pénétration de l'eau grâce aux racines qui aèrent le sol.

Pendant leur croissance rapide, ces plantes étouffent les mauvaises herbes en occupant l'espace au sol avant qu'elles ne puissent proliférer.

Enfin, lorsqu'il se décompose, l'engrais vert apporte de l'humus et d'autres nutriments au sol, contribuant ainsi à son amélioration.

Quand semer l'engrais vert ?

Avant d'introduire les semences d'engrais vert dans le sol, il est essentiel de considérer à la fois la culture qui précédait et celle qui suivra.

Par exemple, si vous avez récemment cultivé des choux, il est déconseillé d'opter pour la moutarde en tant qu'engrais vert, car elle appartient à la même famille de plantes (les Brassicacées). Il serait plus judicieux d'opter pour une légumineuse qui serait capable de fixer de l'azote dans le sol, une ressource nécessaire à la culture des choux.

De manière idéale, il existe deux périodes propices pour semer les graines d'engrais vert : au printemps ou à la fin de l'été, voire au début de l'automne. Il convient toujours de prévoir cette période en amont de la prochaine culture dans le jardin.
Le tout est d'éviter la période des gelées.

Quand faucher l'engrais vert ?

La décision dépendra en partie de la future culture envisagée, ainsi que des éléments nutritifs souhaités issus de l'engrais vert.

Le moment optimal pour la coupe se situe juste avant que la plante d'engrais vert n'entre en floraison, car c'est à ce stade que la plante renferme la plus grande concentration d'éléments minéraux nutritifs.

Après la coupe, il est essentiel d'enterrer l'engrais vert dans le sol afin qu'il puisse se décomposer et enrichir le sol pour la culture à venir.

Il est important de noter que si l'engrais vert est en phase de floraison au moment de la coupe, il pourrait se répandre naturellement en semences, potentiellement envahissant l'espace destiné à la prochaine culture, ce qui n'est pas le but recherché.

En savoir plus :
Quel engrais vert semer en automne ?
Pourquoi semer un engrais vert au jardin ?
Quel engrais vert pour fertiliser son jardin ?