Pourquoi choisir un terreau sans tourbe

Pourquoi choisir un terreau sans tourbe ?

Pourquoi choisir un terreau sans tourbe ?

Difficile d’imaginer qu’on peut nuire à la planète en effectuant des gestes aussi simples que rempoter une plante d’intérieur ou planter des fleurs dans le jardin.

Pourtant, cette pratique peut avoir un impact écologique à cause du terreau que l’on utilise. Sa fabrication nécessite généralement d’exploiter les tourbières, ce qui représente une catastrophe pour l’écosystème !

Comment agir ? Il suffit de choisir d’utiliser du terreau sans tourbe, tout simplement : explications.

Les tourbières en voie de disparition à cause de l’exploitation industrielle

Les terreaux les plus répandus, vendus dans la grande distribution, contiendraient 40 % de tourbe selon le syndicat des industries du secteur. On utilise cette matière parce qu’elle est légère et capable de retenir des quantités importantes d’eau.

Seulement, l’exploitation de la tourbe génère des dégâts déjà visibles sur les tourbières du monde entier. Depuis le milieu du XXe siècle, on estime qu’environ 50 % des tourbières françaises a totalement disparu.

Si celles de l’Hexagone ont été détruites, rien n’empêche aux fabricants d’importer de la tourbe de partout dans le monde (notamment des pays baltes) pour continuer à nourrir le marché.

Mais la tourbe est précieuse : puisqu’elle est capable de retenir des quantités importantes d’eau, elle réduit les risques d’inondations là où elle prolifère naturellement.

De plus, sa capacité d’absorption du CO2 contribue à la diminution du réchauffement climatique. À titre de comparaison, toutes les forêts du monde retiennent moins de dioxyde de carbone que l’intégralité des tourbières.

L’enjeu consistant à ralentir l’exploitation industrielle de cette ressource devient donc primordial !

Le terreau sans tourbe : une alternative écoresponsable et tout aussi performante

Un bon terreau sans tourbe offre des résultats au moins aussi satisfaisants au consommateur. Très concrètement, avant d’être mises sur le marché, ces solutions font l’objet de différents tests, afin de s’assurer qu’elles répondent aux besoins des utilisateurs.

Certains terreaux remplacent la tourbe par des composts de débits organiques ou encore de la vermiculite. Quels que soient les ingrédients utilisés, chaque formule est soumise à des critères de performances stricts : elle est commercialisée uniquement après des contrôles et tests, ce qui permet à chacun d’avoir la certitude de miser à la fois sur un produit écologique et performant pour jardiner.

Comment trouver du terreau sans tourbe ?

La meilleure solution, pour contrôler la composition de son terreau, reste de regarder tous les ingrédients mentionnés sur l’emballage. Dans les magasins traditionnels, cela peut prendre beaucoup de temps, car la grande majorité des terreaux inclut de la tourbe.

Il faut absolument se méfier de certaines allégations. En effet, un terreau biologique n’est pas forcément dénué de tourbe, bien au contraire.

Contre toute attente, même si l’exploitation des tourbières détruit l’environnement, cette matière reste 100 % compatible avec l’agriculture biologique. De plus, on doit faire attention à la certification RPP (signifiant « tourbe produite de manière responsable ») : certes, elle démontre une exploitation responsable de la tourbe, mais elle informe aussi le consommateur que cette ressource a malgré tout été utilisée pour la conception du terreau.

Pour trouver du bon terreau sans tourbe plus facilement, MonJardinBio.com propose par exemple un terreau de jardin garanti sans tourbe issu de l’économie circulaire et compatible avec l’Agriculture Biologique.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés